SITUATION SCOLAIRE DANS CERTAINES ZONES DU BURKINA

"Des menaces planent sur la tête des enseignants ! L’année scolaire 2018-2019 dans certaines zones du pays notamment celles qui font l’objet fréquemment d’attaques terroristes telles que les régions du Sahel, de l’Est au aussi du Nord est entre parenthèse pour ne pas dire menacée."

Ces derniers temps on assiste à la fermeture des lycées et collèges dans ces zones et le déplacement massif des enseignants vers des endroits moins dangereux car des menaces planent sur leurs têtes comme une épée de Damoclès.

Dans la province de l’oudalan située dans la région Sahel, plusieurs enseignants et aussi agents de l’Etat dans les localités ont plié bagages pour rejoindre le chef-lieu de la province gorom gorom.

A gayéri chef-lieu de la province de la Komondjari, dans la région de l’Est un message de menace de mort à l’endroit des enseignants et des professeurs découvert le 2 novembre 2018 sur le tableau d’affichage du lycée communal de Gayéri crée à la panique, depuis les établissements de la commune ainsi que ceux des localités environnantes sont fermés.

Dans la province du Lorum dans la région du Nord, des assaillants ont fouetté des enseignants au Collège d’enseignement général de Toulfé, 25 km de Titao, avant de leur ordonner de quitter les lieux a rapporté notre confère de l’AIB.

La situation est préoccupante et des mesures idoines s’imposent pour rétablir la tranquillité pour permettre aux uns et aux autres de retourner à l’école du savoir et de la sagesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *