RDC: Moise Katumbi fixé sur son sort en octobre

"L'affaire dite des mercenaires dans laquelle Moise Katumbi a été cité, est renvoyée au 3 octobre prochain par les magistrats de la Cour Suprême de Kinshasa, la capitale."


Ces derniers ont relevé de nombreuses irrégularités et des vices de forme dans la procédure dont le délai entre la saisine et l’audience ont été jugés très courts.

La décision a été saluée par les avocats de la défense de l’opposant exilé.

Des centaines de partisans et de sympathisants de l’opposant s’étaient déplacés pour assister à cette audience.

Il est reproché à l’ancien gouverneur du Katanga d’avoir porté « atteinte à la sureté intérieure de l’Etat congolais ».

Le candidat déclaré à la présidentielle du 23 décembre 2018 est accusé d’avoir recruté des mercenaires pour déstabiliser le pays.

L’opposant en exil est cité dans cette affaire en même temps que cinq autres personnes, dont un citoyen américain.

Absent du pays depuis 2 ans, Moise Katumbi sera jugé par contumace. Il était déjà condamné à 3 ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *