Putsch manqué de 2015 : Le colonel « Yack » situé sur les infractions retenues contre lui

"Les audiences de confirmation des charges dans l’affaire du coup d’Etat manqué de septembre 2015 étaient à leur troisième jour le mercredi 8 novembre 2017. Parmi les inculpés qui ont été situés sur les infractions retenues contre eux, le colonel Yacouba Ouédraogo, ancien ministre des Sports et Loisirs et la journaliste Caroline Yoda. Mais rien n’a filtré de son audience."

Le secret est bien gardé dans les poursuites engagées contre le colonel « Yack ». Inculpé dans le cadre du putsch manqué de septembre 2015, il était le mercredi 08 novembre dernier devant les juges militaires pour entendre les griefs retenus contre lui.

Mais rien n’a filtré de cette audience. « Je ne veux rien dire parce que c’est toujours dans le cadre de l’instruction et c’est secret. Je ne peux donc rien dire. Certains de mes confrères le font, mais moi je ne travaille pas comme cela. Ce n’est pas normal ce qu’ils font », nous a signifié l’avocat du colonel Yacouba Ouédraogo joint au téléphone.

Plus d’une cinquantaine de personnes dont Herman Yaméogo, Léonce Koné, Yves Nicodème Bassolé et Jean Yves Bila se sont déjà présentées devant le juge militaire en charge du dossier. La journaliste Caroline Yoda a également subi l’exercice.
En rappel, plusieurs infractions avaient été retenues par le juge d’instruction contre eux. Il s’agit entre de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, de complicité de meurtre, coups et blessures volontaires, dégradation de biens appartenant à autrui, etc. D’autres inculpés dont les généraux Djibrill Bassolé et Gilbert Diendiéré, seront aussi situés sur les infractions retenues finalement par la Chambre de contrôle contre eux.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *