PROCÈSDU PUTSCH DE SEPTEMBRE 2015

""C'était un sentiment de fierté d'arrêter le président Kanfando " dit Rambo ! Moussa Nébié dit "Rambo" a d'entrée de jeu balayé tous les 5 chefs d'accusation retenus contre lui mais reconnaît l'arrestation du président de la transition Michel Kafando. A ce sujet il affirme" c'était un sentiment de courage, de peur et de fierté de me retrouver devant le président""

y a-t-il de la fierté à arrêter un président de la république? », lui a demandé le parquet militaire. « C’est mon sentiment personnel et chacun a son sentiment », réplique Rambo.

« Un ordre c’est un ordre » poursuit il. « Si je refuse d’exécuter l’ordre du major je pense que ceux qui sont sous mon commandement ne vont pas aussi exécuter mes ordres » explique Rambo avant d’ajouter:  » si je suis sous votre (parquet militaire) commandement et que vous me demandez d’arrêter le président du tribunal, je le ferai ». a t- il affirmé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *