PREVENTION DES MALADIES D’ORIGINE ANIMALE : C’est désormais l’affaire de plusieurs ministères !

"Le saviez-vous ? Plus de 75% des nouvelles maladies de l’homme sont dues à des pathogènes provenant des animaux ou à des produits d’origine animale. Les maladies de l’homme d’origine animale les plus connues sont la rage, et plus récemment la maladie à virus Ebola, la dingue, etc. Mais les spécialistes s’accordent à dire qu’il y en a bien plus et des plus dangereuses. Pour mieux mener la prévention, le ministère de la Santé n’est plus seul."

 

Bien d’autres départements ministériels sont désormais impliqués, dont celui des Ressources animales et halieutiques et celui de l’Environnement. Cela se passe suivant une approche dénommée « One Health », entendez par là « Une seule santé». C’est une approche novatrice qui met l’accent sur la formation des acteurs de la prévention, et la sensibilisation des masses populaires, afin que plus rien ne soit comme avant dans la lutte contre les maladies humaines d’origine animale.

Les principaux acteurs de la mise en œuvre de cette approche « One Heath » ont bien voulu en parler à Ouaga FM. C’est ainsi que Docteur Gisèle Paré, vétérinaire et point focal de « One Health » pour le ministre des Ressources animales, Docteur Issaka Yaméogo, médecin en service au ministère de la Santé et Monsieur Bénoit Douamba, Inspecteur des Eaux et forêt, sont les trois invités de l’émission « Les Grandes Questions » du samedi 6 juillet 2019.

Diffusion intégrale à parti de 9 heures et rediffusion à 18 heures toujours le samedi 6 juillet.

Ouaga FM s’écoute sur la 105.2 à Ouagadougou, la 101.1 à Bobo-Dioulasso et le 439 sur le bouquet Canal +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *