Présidentielle au Kenya: les partisans de l’opposition manifestent à Nairobi

"Au Kenya, il y a comme une incertitude après les dernières déclarations des uns et des autres à l’avant-veille de la présidentielle, la deuxième puisque la précédente a été annulée. Les autorités sont-elles vraiment capables de l’organiser ? En tout cas dès ce mardi 24 octobre la Nasa, la coalition d'opposition, manifeste dans les rues de plusieurs villes dont la capitale, Nairobi. "

Uhurupark était le point de départ des dernières manifestations. En ce tout début d’après-midi, une voiture de l’opposition avec un mégaphone est passée, créant un petit attroupement de partisans de la Nasa, mais les forces de sécurité les ont dispersés très vite en tirant des gaz lacrymogènes.

Le calme est relatif à Nairobi. Hier lundi, le ministre de l’Intérieur avait annoncé qu’à partir de ce mardi 24 octobre aucun rassemblement ne serait toléré sur la voie publique. C’est la dernière ligne droite. La pression est très, très forte sur la commission électorale, surtout depuis que son président a déclaré qu’il serait difficile d’organiser un scrutin crédible.

Beaucoup de voix s’élèvent pour lui demander de reporter le vote. Légalement, l’IEBC peut repousser jusqu’au 31 octobre. Plus loin, il faudrait déposer une demande à la Cour suprême. L’opposition, elle, pousse pour qu’on retarde. Hier, plusieurs syndicats sont allés dans le même sens, d’ailleurs, avec un message très alarmiste, parlant de milices ethniques en train de s’armer, de gens se préparant à la guerre, d’un bain de sang imminent. D’un autre côté, le pouvoir, lui, pousse pour que la date du 26 soit maintenue.

Alors que va faire l’IEBC ? Pour l’instant elle garde le cap. Elle a annoncé l’arrivée d’un nouveau lot de bulletins hier à Nairobi, mais l’incertitude reste grande. Il y a par exemple une dizaine de recours toujours devant la Cour suprême. Les audiences sont en cours. Suivant le verdict il pourrait encore y avoir des bouleversements le jour du vote.

 

source: RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *