NOUVELLES PLAQUES D’IMMATRICULATION : Ces changements se justifient par des considérations techniques et de sécurité

"Depuis le 09 juillet 2019, de nouvelles plaques d’immatriculation et des cartes grises circulent. Selon le ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent Dabilgou ce changement, tout comme celui des permis de conduire, s’inscrit dans la même dynamique de reforme portée par le projet de modernisation et de sécurisation des titres de transports et de ré-immatriculation des véhicules automobiles."

Pour lui, cette opération vise deux objectifs essentiels:
1) Remplacer l’ancien système conçu antérieurement pour 10 ans qui a été exploité pourtant pendant 25ans. Ce système était devenu inopérant et non sécurisé,
2) Bâtir un nouveau système alphanumérique plus robuste et plus sécurisé dans un contexte qui le recommande fortement .

Le ministre Dabilgou relève que loin d’élargir l’assiette des recettes de l’Etat et le désir de se faire de l’argent, il faut informer les populations en général et les usagers des services publics des transports en particulier, que ces changements se justifient par des considérations techniques et de sécurité.

La différence entre l’ancien système et le nouveau réside au niveau des fonds des plaques et des cartes, le système de numérotation et dans la disposition des symboles du numéro d’immatriculation. Le ministre précise que seul le fond rouge avec des caractères blancs réservé à l’Etat et aux EPA demeure identique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *