MINISTERE DE LA SECURITE: Clément Pengdwendé Sawadogo prend officiellement les commandes !

"Nommé par décret présidentiel le 31 janvier 2018, le nouveau ministre de la Sécurité, Clément_Pengdwendé_Sawadogo a été installé dans ses fonctions ce lundi 05 février 2018, par le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des Ministres, Stéphane Sanou. Il remplace à ce poste, Simon_Compaoré, désormais Ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso."

Le Ministre Sawadogo, d’entrée de jeu, a adressé sa « sincère admiration » et ses « chaleureuses félicitations » à un « homme exceptionnel », plein de « dynamisme et charismes », Simon Compaoré. Le nouveau ministre de la sécurité qui mesure l’ampleur de la tâche qui lui est désormais dévolue a invité toutes les filles et tous les fils du pays à l’union sacrée. « Quel qu’en soit le défi sécuritaire, si le peuple est mobilisé et solidaire, par où passeront-ils ces terroristes et malfrats de tous genres qui nous endeuillent. Un peuple mobilisé et combatif restera un peuple invincible », a fait savoir le ministre Sawadogo.
A l’endroit des forces de défense et de sécurité, le ministre a dit ceci: « Gendarmes, policiers et militaires déployés en appui à la sécurité, je voudrais en cet instant solennel vous appeler à poursuivre les combats et à redoubler d’ardeur face à la persistance voir l’aggravation des menaces contre notre pays et nos populations par les forces du mal ».
Et de poursuivre en ces termes: « Je m’engage ici à être un ministre pour la lutte, et cela dans le cadre de la feuille de route tracée par le Chef de l’Etat et le Chef du Gouvernement. Je sais que vous ne dormez pas, eh bien, je ne dormirais pas moi non, je veillerai avec vous. Ceux qui remportent la guerre ne sont pas forcément ceux qui sont les plus friqués! En puisant dans notre histoire glorieuse, dans la bravoure et le sens de l’honneur de nos anciens et avec leur bénédiction, nous sommes certains de la victoire ».
Pour y parvenir, le ministre de la sécurité a invité ses collaborateurs à la tâche, sans aucun complexe. « Je m’attacherai à développer le maximum de convivialité voire d’amitié entre tous les hommes, toutes les femmes qui animent ce ministère dont je veux faire une grande famille unie autour de la mission », a-t-il rassuré.
Le ministre sortant Simon_Compaoré, pour sa part, a rendu un hommage mérité à tout le personnel du ministère de la sécurité qui l’a accompagné durant le temps passé à la tête de ce département. « Grâce à votre soutien, nous avons pu bouger les lignes », a reconnu Simon Compaoré.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de la Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *