LUTTE CONTRE LE TERRORISME : 2000 militaires se forment au Burkina

"Le Burkina Faso est le pays hôte de l’exercice militaire multinational dénommé « Flintlock ». L’édition 2019 se tiendra du 18 février au 1er mars 2019. Organisé annuellement depuis 2005, le Burkina qui a participé à tous les exercices de Flintlock depuis sa création, l’accueille pour la deuxième fois après 2010."

11 jours durant, 2000 militaires de forces spéciales venus de de 31 pays prendront part à l’exercice de Flintlock. Pour cette édition de 2019, la formation sera axée sur des menaces réelles au regard du contexte sécuritaire qui prévaut depuis plusieurs années dans les pays sahélo sahariens.

Cet exercice militaire vise à renforcer les capacités opérationnelles des pays africains dans la lutte contre le terrorisme. L’exercice regroupe chaque année les unités de nombreux pays africains ; le but étant de renforcer le partenariat entre ces différents pays dans un contexte ou la criminalité est de plus en plus transfrontalière.

Le Flintlock est donc un rendez-vous de donner et de recevoir pour les armées des pays participants. L’exercice se tiendra au poste de commandement principal de Kamboincin et sur trois autres sites de manouvres à Loumbila, Po et Bobo-Dioulasso.

Organisé annuellement depuis 2005 par le commandement des Etats-Unis pour l’Afrique, le Burkina Faso accueille pour la deuxième fois cet exercice après celui tenu en 2010. Flintlock 2019 regroupe 2000 participants de 18 pays européens, 12 pays africains et les Etats-Unis d’Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *