JOURNEE NATIONALE DE SECURITE ROUTIERE Moment de recueillement et de sensibilisation pour le ReJSER !

"Le Réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion de la sécurité routière (ReJSER), a effectué une visite à Boromo, ville située dans la province des Balé pour se recueillir sur la stèle érigée à la mémoire des victimes de la circulation routière. C’était le mercredi 15 novembre 2017 à l’occasion de la journée nationale de sécurité routière."

Située en bordure de chaussée, la stèle a été érigée en 2010 à la mémoire des victimes de la circulation routière. Ce 15 novembre 2017, le réseau des journalistes et communicateurs  pour la promotion de la sécurité routière s’est rendu sur le site pour un moment de recueillement. A cet effet, une minute de silence a été observée par les hommes de média à l’attention des victimes. Peu après, le cap a été mis sur les lieux du drame, situés à une dizaine de kilomètre de Boromo, là également, la délégation s’est inclinée devant la fosse commune pour rendre hommage aux victimes.

Pour le président du réseau, c’est un devoir de mémoire, une preuve de compassion renouvelée envers les familles, mais aussi c’est le lieu d’interpeller les usagers de la route a plus de vigilance. «   Nous voulons attirer l’attention du premier ministre Paul Kaba Thiéba, par ailleurs  président du conseil national de sécurité routière à prendre vraiment la problématique de l’insécurité routière au sérieux », a  indiqué Léopold Kaboré. A l’endroit des usagers, le premier responsable du réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion de la sécurité routière les invites a plus de prudence sur les routes, « chaque fois que chacun verra cette infrastructure, qu’il se dise que cela n’arrive pas qu’autres. Si nous ne prenons garde à travers nos comportements, cet édifice peut nous représenter un jour », a-t-il souligné au micro de Ouaga fm.

STELELe maire de la ville de Boromo au nom de son conseil municipal a également  présenté ses condoléances aux familles éplorées. Selon lui, de nombreuses actions sont en cours d’exécution  afin de réduire au maximum le taux d’accident mortel dans sa commune. Pour Adama Yao, cette stèle doit interpeller tout un chacun à bien se comporter sur la route.

En rappel, c’est en 2009 soit un an après le drame de Boromo qui a couté la vie à 74 personnes, que la date du 15 novembre a été déclarée journée nationale de sensibilisation  de la sécurité routière. Elle vise donc à sensibiliser  les populations sur les questions de circulation routière.

 

Aimé SAWADOG/ Ouaga FM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *