FASO FOOT: Le majestic veut briller cette saison!

"Le championnat national de première division de football du Burkina est prévu pour le 21 octobre 2017. Mais avant, le majestic sporting club se prépare pour affronter les autres équipes du championnat. Et pour en savoir d'avantage sur sa préparation, nous avons rencontré l'entraineur du majestic le lundi 18 septembre 2017 ."

C’est sans  véritable nouvelle recrue et avec un léger retard dans préparation que le majestic, club fondé par Jonathan Pitroipa abordera cette saison. Encore dans le volet administratif de sa préparation, l’entraineur de l’équipe de Po affirme que tout ira bien avec ses juniors qui montent en équipe première et aussi avec le noyau des anciens joueurs déjà sur place. « C’est un temps bref pour une préparation mais en tant que technicien, c’est à moi de m’adapter et voir comment faire pour rehausser ce niveau pour permettre à mes joueurs de bien débuter le championnat », a indiqué Amado Sampo au micro de Ouaga FM.

Pour ce jeune entraineur, l’une des forces de son équipe, c’est la cohésion qui règne dans le groupe entre les anciens joueurs et les nouveaux venus du centre de formation Kada School. « Le majestic c’est comme une famille, c’est une équipe très soudée  il y a plein de jeunes talents. Je pense qu’on a on bon groupe », a-t-il soutenu.

Pour sa sixième saison dans l’élite du football burkinabè, le majestic entend faire mieux que la saison écoulée. Ayant disputé ces matchs à domicile à Po puis à Saponé, Amado Sampo se dit prêt a aborder cette nouvelle  saison dans de bonnes conditions. »  L’année passée a été la meilleure saison du club depuis son accession en première division. Il n’y a pas de problèmes de terrain chez nous, on s’adapte à tout. C’est le contenu du travail qui est le plus important et la continuité de notre projet qui valorise notre boulot« , a souligné l’entraineur du majestic.

En rappel, le majestic a terminé 12e du championnat l’année dernière avec 37 points en 30 matchs disputés dont 8 victoires, 13 matchs nuls et 9 défaites.

Aimé SAWADOGO/ Ouaga FM