SITUATION SECURITAIRE AU BURKINA FASO :154 233 élèves dont 46,6% de filles ne jouissent plus du droit à l’éducation

Depuis l’année scolaire 2016-2017, le Burkina Faso fait face à des attaques récurrentes de la part de groupes armés dans certaines régions du pays. Ces régions à forts défis sécuritaires sont la région du Nord, du Sahel, du Centre-Nord, de l’Est, de la Boucle du Mouhoun et récemment la région du Centre-Est.
A partir de l’année scolaire 2017-2018, le secteur de l’éducation a subi des attaques et menaces qui se sont accentuées. Ces attaques se sont manifestées entre autres par des agressions physiques et assassinats d’enseignants, des incendies et destructions de salles de classe et de matériels pédagogiques, des menaces à l’endroit du personnel éducatif et de responsables des associations de parents d’élèves.

En savoir plus

RÉCONCILIATION NATIONALE : Le M21 montre le chemin à suivre

Après un long silence, le M21 refait surface et aborde la question de la réconciliation nationale. Pour cette organisation de la société, il est grand temps que le chef de l’Etat reprenne langue avec les leaders déchus du régime Compaoré sans rancune ni haine, quitte des chantiers battus de la justice classique « très lentes » pour un model de justice plus en phase avec nos traditions.

En savoir plus

NOUVEAU CHEF DU GOUVERNEMENT: Christophe Joseph Marie DABIRE Agé de 71 ans

Le parcours Christophe Joseph Marie DABIRE Agé de 71 ans, Christophe Joseph Marie DABIRE est Fils de Wizin, village à l’Est de Dissin dans la province du Loba, région du Sud-Ouest du Burkina. Il est Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Planification du Développement– option : Rationalisation des Choix des Politiques Economiques et d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Administration des Entreprises.

En savoir plus