CONSEIL DES MINISTRES : UN RAPPORT RELATIF AUX MOUVEMENTS D’HUMEUR AU SEIN DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES ADOPTÉ

Le Conseil des ministres s’est tenu ce jeudi 25 juillet 2019 sous la présidence du chef de l’État, Roch Marc Christian Kaboré.

Au sortir de la rencontre, le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou est revenu sur les grands dossiers à l’ordre du jour.

En savoir plus

COMPTE-RENDU INTEGRAL DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 JUILLET 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 juillet 2019,
en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 16 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE,
Président du Faso, Président du Conseil des ministres.
Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations, pris une sanction et autorisé des missions à l’étranger.

En savoir plus

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,le mercredi 03 juillet 2019,en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 16 H 00 mn,
sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales,procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

En savoir plus

DECLARATIONS DE BIENS: Quelles sont les personnes assujetties à la déclaration d’intérêt et de patrimoine ?

Le Burkina Faso a adopté en 2015 une loi portant prévention répression de la corruption au Burkina Faso. Le chapitre 2 du titre II de cette loi porte sur la déclaration d’intérêt et de patrimoine. L’article 7 de ce chapitre stipule qu’il est institué une obligation périodique d’intérêt de patrimoine pour certaines catégories de hautes personnalités et des hauts fonctionnaires dans le but de promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques. Cependant force est de constater que bon nombreux de personnalités et de fonctionnaires ne déclarent pas leurs biens.

En savoir plus

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 27 juin 2019, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 14 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

En savoir plus

COMPTE-RENDU INTÉGRAL DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 19 JUIN 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 19 juin 2019, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 14 H 20 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

En savoir plus

INTERVIEW DU MINISTRE DE LA DÉFENSE : Pour l’Opposition ces propos mettent à nue une discorde entre lui et le président du Faso

Nous avons tous lu avec grand étonnement, l’interview que notre Ministre d’Etat en charge de la Défense, M. Chérif Moumina SY, a accordée au journal sud-africain “The Guardian” le 04 juin 2019. Dans l’entretien, le ministre d’Etat dit clairement que le G5 Sahel est inutile. Il dit également douter de la motivation de la France à lutter contre le terrorisme au Sahel. Il accuse par ailleurs les Généraux algériens d’être complices de trafics illicites au Sahel, donc de connivence avec les groupes terroristes. M. SY reproche également à l’Afrique du Sud le fait qu’il ne vienne pas au secours du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme, alors que le Burkina l’avait soutenu au temps de l’Apartheid.

En savoir plus

AFFAIRE CHARBON FIN : « Le ministre Idani doit rendre sa démission » CFOP

Depuis un certain temps, le scandale du charbon fin défraie la chronique. La Société IAM Gold Essakane, avec la complicité de membres du Gouvernement, a tenté d’exporter frauduleusement de l’or et d’autres biens précieux estimés à plus de 335 milliards de francs CFA. Ce vol étatique aggravé a lieu à un moment où nos braves Forces de défense et de sécurité ont besoin d’équipements, d’infrastructures et d’amélioration de leurs conditions de travail pour mieux faire face à l’insécurité.

En savoir plus