Burkina : Trois choses à savoir sur le budget de l’Etat

"Le budget de l’Etat, ce document complexe aux yeux de nombre de citoyens, contient de nombreuses subtilités et paraît opaque. Voilà pourquoi l’Association des journalistes du Burkina (AJB) a organisé un atelier de formation à l’endroit des journalistes du 31 juillet au 4 août 2017 à Bobo-Dioulasso, dans le cadre du Projet de gouvernance économique et de la participation citoyenne (PGEPC). Voici, entre autres, trois choses à savoir sur le budget de l’Etat, pour celles et ceux qui ne le savent pas déjà."

1-Le budget est différent de la loi  de finances

Le budget de l’Etat et la loi de finances sont différents. Le budget de l’Etat est inclus dans la loi de finances, selon les explications du consultant, Herman Doanio. La loi de finances, acte de prévision et d’autorisation, est composée de deux parties : le texte de la loi de finances et le budget général et ses annexes.

Le texte de la loi de finances donne des indications sur les conditions dans lesquelles les recettes et les dépenses du budget seront réalisées en une année.

Le budget général et ses annexes constituent l’ensemble des comptes qui décrivent, pour une année financière, toutes les ressources et toutes les charges de l’Etat.

2- Les différents types de lois de finances

La loi de finances initiale: il s’agit de la loi votée par l’Assemblée nationale à la fin de l’année précédant celle donnant son nom au budget.

La loi de finances rectificative: C’est la loi votée en cours d’exercice budgétaire et qui a pour objectif d’ajuster les prévisions budgétaires au contexte économique et social du moment.

La loi de règlement:  Elle est dressée à la fin de l’exercice budgétaire pour rendre compte de son exécution.

3-  Le budget n’est pas un document de secret défense

Les décisions budgétaires ont une influence sur la vie quotidienne des populations. Ce n’est pas un document sensible et il peut être consulté. Par conséquent, explique le consultant, le secret défense ne peut étendre son ombre dessus.