BURKINA

"Le MPP rassure que les échéances électorales se tiendront à bonne date et se réjouit de la mise en œuvre du PNDES"

« Sur la question des élections couplées, présidentielle et législatives de 2020, contrairement à certaines déclarations de nos contempteurs qui nous prêtent des intentions machiavéliques, le MPP rassure encore une fois l’opinion nationale et internationale, que ces échéances électorales se tiendront à bonne date, comme le prévoit la Constitution. C’est une exigence de la démocratie, conforme du reste, aux conclusions du dialogue politique tenu en juillet 2019 à l’initiative du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le Chef de l’Etat, lui-même, lors de son adresse à la Nation, à la veille du nouvel an, l’a réaffirmé en indiquant que le Gouvernement s’emploie à créer les conditions pour la tenue d’élections libres, démocratiques et transparentes, dans le respect de la Constitution et du Code électoral. Mieux, des dispositions sont en train d’être prises pour la participation des Burkinabè de la diaspora ainsi que des déplacés internes du fait sécuritaire…

Comme vous le savez, nous nous acheminons vers la fin du mandat du président du Faso à la fin de cette année 2020. A l’occasion, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré montera lui-même au créneau pour se plier à l’obligation de redevabilité devant le peuple qui lui a fait confiance en le légitimant à cette charge dès le premier tour du scrutin en 2015. Il le fera avec fierté et plaisir et avec toute la solennité que requiert cet exercice. Car l’élu de la nation, Roch Marc Christian Kaboré a bel et bien un bilan à présenter en fin 2020.
Le contexte, principalement sécuritaire, a été difficile certes, mais en dépit de cela, la mise en œuvre progressive du PNDES a permis de renforcer la résilience de notre pays sur divers fronts. Ainsi, notre économie, malgré les chocs terribles, s’inscrit désormais dans une dynamique de croissance plus forte de 6,3% en moyenne entre 2016 et 2018 contre une moyenne de 5,4% sur la période 2011-2015. De grands chantiers ont été exécutés ou sont en voie de l’être. Ils concernent plusieurs secteurs sociaux de base au profit des populations, aussi bien des villes que des campagnes. On peut citer entre autres, la réalisation d’infrastructures routières ; le renforcement des capacités opérationnelles et organisationnelles de nos vaillantes FDS ; la gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes, mesure emblématique du quinquennat ; les soutiens de l’Etat aux paysans, pour l’amélioration de la production agricole et sa transformation ; la construction de forages et de retenues d’eau ; l’amélioration de l’offre énergétique ; la construction d’infrastructures scolaires ; etc.
Sur un plan d’ensemble, le MPP se réjouit de la mise en œuvre du PNDES et estime à 70% le taux de réalisations sur la période 2016-2019 ». Extrait de la déclaration liminaire de la conférence de presse tenue ce jeudi 9 janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *