BERTHE BERE FEMME OUAGA FM 2018

"Zoom sur le parcours d’une combattante ! Ipelcé, commune rurale de la province du Bazèga à 44 kilomètres au Sud de Ouagadougou, siège de l’une des associations les plus dynamiques de la région du Centre-sud."

L’ADDI, ou association pour le développement du département de Ipelcé, œuvre depuis novembre 1990, pour un mieux-être des populations de l’actuelle commune rurale de Ipelcé, à travers des formations en alphabétisation et aux activités génératrices de revenus.

Parmi les membres du bureau exécutif de l’association, une femme se distingue par son dynamisme ; elle déborde d’énergie et de vitalité pour le rayonnement de l’association. Mme Berthe Béré, animatrice de formation et de profession, elle occupe le poste de chargée des programmes chez ADDI.

31655480_1740435729356070_4355366149773328384_nAprès son Brevet d’études du premier cycle, Berthe Béré intègre en 1986, le Centre national d’art à Ouagadougou, et, au cours d’un stage pratique aux 6S, une ONG de développement, elle découvre le bien-fondé de l’entrepreneuriat social. En 1992, elle s’envole pour la République centrafricaine en qualité de volontaire des Nations unies à Bangui, avec affectations auprès des communautés rurales de Leya et de Pata. 7 années après, elle regagne le bercail, transite par l’œuvre suisse d’entraide ouvrière avant d’être recrutée en 2000, comme chargée des programmes à l’ADDI, une association alors en crise et au bord de l’éclatement.

L’association s’investit dans l’élevage, la promotion de l’artisanat aussi dans la maraicher-culture, une activité mise en veille en cette période où les points d’eau ont tari. Et là , ce sont les femmes qui en sont les principales actrices.
Beaucoup lui reprochent d’être quelques fois trop dure, trop exigeante, mais tous conviennent qu’il eut fallu un tel caractère pour redresser une association qui, au début des années 2000, était en passe de sombrer pour cause de mauvaise gestion.
Les perspectives sont bonnes et prometteuses en ce qui concerne les diverses activités de l’ADDI et de ses engagements pour améliorer le quotidien des populations de la commune de Ipelcé. C’est donc le dynamisme et le dévouement de Berthe Béré qui lui ont valu d’être désignée de la femme Ouaga FM de l’année 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *