CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 13 JUIN 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,
le jeudi 13 juin 2019, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 11 H 20 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.
Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour,
entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

En savoir plus

ACCIDENTS DE LA CIRCULATION IMPLIQUANT DES VÉHICULES DITS « POIDS LOURDS »

Les instructions du procureur général à madame le procureur du Faso

Madame le Procureur,

L’actualité de ces derniers jours offre en ce qui concerne la ville de Ouagadougou, le triste spectacle d’une série de morts due à des accidents de la circulation impliquant des véhicules dits « poids lourds » et des élèves des lycées et collèges notamment.
Cette situation semble avoir pour source le non-respect des dispositions du Code de la route amplifiée par l’incivisme des conducteurs de ces véhicules vis à vis des dispositions municipales règlementant la circulation routière à l’intérieur de la ville de Ouagadougou.

En savoir plus

LOGEMENT AU BURKINA FASO: L’heure est grave selon des associations

La Coalition des Associations pour la Défense du Droit au Logement CADDL, les Comités de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire CDAIP de la ville de Ouagadougou, la Section MBDHP du Kadiogo, la CCVC de la ville de Ouagadougou et plusieurs autres organisations de la société civile, ont battu le pavé de la bourse du travail à la primature ce jeudi 16 mai 2019.

En savoir plus

ROUTE DE L’HOPITAL YALGADO OUEDRAOGO « C’est décevant que trois ans après, on ne voit pas le bout du tunnel », premier ministre

Débuté il y’a trois ans pour un délai d’exécution de 18 mois, le projet d’aménagement de la section urbaine de la RN4 passant devant le centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogou peine à prendre forme. Sur les lieux ce lundi 6 mai 2019, le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer son mécontentement.

En savoir plus