ATTAQUE TERRORISTE

"Le député-maire de Djibo, Oumarou Dicko abattu par les terroristes."

Oumarou Dicko, député-maire de la commune urbaine de Djibo, dans la Région du Sahel, a été abattu ce dimanche 3 novembre 2019 avec 3 de ses compagnons par des terroristes présumés. Le véhicule transportant les 4 infortunés est tombé dans une embuscade tendue par les terroristes présumés qui ont par la suite ouvert le feu alors que les malheureux voyageurs étaient en route vers Ouagadougou. Oumarou Dicko bien connu dans la province du Soum (dont relève Djibo) était à la fois maire de la commune urbaine de Djibo et député à l’Assemblée nationale du Burkina Faso, élu sous la bannière du CDP, le parti de Blaise Comparé dont il était d’ailleurs le 11e vice-président. Le président dudit parti Eddie Komboigo a d’ailleurs écourté un meeting avec les jeunes de l’arrondissement 1 de Ouagadougou pour se rendre au domicile du défunt sis au quartier Tampouy de Ouagadougou. Oumarou Dicko né en 1958 (61 ans) avait récemment fait parler de lui, lorsqu’il s’était offusqué du départ sans preavis de la police de sa ville. Lors d’une conférence de presse qu’il a animée à Djibo en septembre dernier, il avait accusé la police locale d’exactions à l’encontre de la population, ce qui lui avait d’ailleurs valu une plainte pour diffamation. Il était aussi connu pour ses propos durs à l’encontre des groupes armés qui sèment la panique au Nord du Burkina depuis 2016. Pour l’heure, l’on n’a pas encore de précisions sur les identités des 3 autres occupants de la voiture de l’homme politique. Sa mort est un coup dur pour la population du Soum déjà profondément meurtrie par la récurrence des attaques ciblées dans la province.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *