ATTAQUE MEURTRIÈRE D’UNE ÉGLISE A L’EST

"Christophe Joseph Marie Dabiré console l'église évangélique et appelle le peuple a faire confiance à des dirigeants"

Le premier ministre accompagné de certains membres de son gouvernement a rendu visite à la fédération des églises et missions évangéliques ce lundi 2 décembre 2019, pour la consoler et essuyer les larmes des millions de fidèles qui depuis le weekend dernier pleurent l’assassinat de 14 d’entre eux. Ces derniers ont été froidement abattus par les terroristes selon Pasteur Henri Yé, « ceux qui ont été abattus sont des enfants de 10, 12, 14 ans, il y a une seule personne qui avait environ 40 ans. Les femmes ont été épargnées, ils les ont appelé à l’intérieur et fait sortir les autres, on les a fait coucher et tirer une balle dans la tête de chacun », explique le président de la fédération.
« C’est avec une grande tristesse que le peuple burkinabè a appris le dimanche 1er décembre 2019, l’assassinat de 14 fidèles chrétiens d’une Eglise évangélique de Foutouri, dans la région Est de notre pays », regrette le chef du gouvernement. Pour lui, cette nouvelle épreuve que vit aujourd’hui le Burkina ne doit pas être une opportunité pour baisser les bras.
Il reste convaincu que la paix et la concorde reviendront dans ce pays, « car de tout temps, le dialogue interreligieux nous a toujours permis de surmonter les difficultés relatives aux affrontements inter religieuses que les terroristes ont pu susciter ».

La fédération des églises et missions évangéliques apprécie positivement le « message de sympathie et d’amitié du président du Faso, du premier ministre et son gouvernement. Selon le pasteur Henri Yé, « nous sommes une nation famille et nous allons vaincre ceux qui nous combattent ».
Christophe Joseph Marie Dabiré appelle le peuple à garder son calme, à faire confiance à ses dirigeants et à prier pour eux la victoire est au bout de l’effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *