AFFAIRE CHARBON FIN : « Le ministre Idani doit rendre sa démission » CFOP

"Depuis un certain temps, le scandale du charbon fin défraie la chronique. La Société IAM Gold Essakane, avec la complicité de membres du Gouvernement, a tenté d’exporter frauduleusement de l’or et d’autres biens précieux estimés à plus de 335 milliards de francs CFA. Ce vol étatique aggravé a lieu à un moment où nos braves Forces de défense et de sécurité ont besoin d’équipements, d’infrastructures et d’amélioration de leurs conditions de travail pour mieux faire face à l’insécurité."

« Le journal Le Reporter du 15 au 30 juin 2019 révèle ce que tous soupçonnaient déjà, à savoir que le ministre chargé des mines, Monsieur Oumarou IDANI, a joué un rôle trouble dans cette histoire. En plus de s’être constitué avocat d’IAM Gold Essakane sans convaincre personne, et surtout au détriment de notre pays, il aurait tenté de négocié avec la Justice pour cacher certaines choses. Plus grave, fait savoir Le Reporter, et je cite, « le Ministre aurait expliqué que sa démarche était faite au nom du Président du Faso lui-même ». Fin de citation. Le Chef de l’Etat est-il en train d’étouffer ce vaste complot contre la patrie ? En tout cas, son silence et la protection dont bénéficie son ministre en disent long sur ses motivations.

Ce scandale montre que Monsieur IDANI a gravement échoué dans sa mission. C’est pourquoi, sans tarder, il doit rendre sa démission et se mettre à la disposition de la Justice. On ne peut tolérer qu’en ces heures sombres où le Burkina Faso a besoin de toutes ces ressources pour lutter contre ses ennemis et relever des défis majeurs, de hauts dignitaires du régime dealent bassement les biens de la Nation ». (Extrait de la déclaration liminaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *